DINOUTOO

"MOTS HISTORIQUES"


Comte d' ANTERROCHE
Messieurs les Anglais, tirez les premiers. 
 
Jeanne d' ARC
Entrez hardiment parmi les Anglais!
Il avait été à la peine, c'était bien raison qu'il fût à l'honneur. 
 
ARCHIMEDE
Euréka! Euréka! J'ai trouvé! J'ai trouvé! 
 
AVINAIN
N'avouez jamais! 
 
Jean-Sylvestre BAILLY
Je tremble, mais c'est de froid.
 
BAUDIN
Vous allez voir comment on meurt pour vingt cinq francs. 
 
Napoléon BONAPARTE
Soldat vous êtes nus, mal nourris ...
Soldats, songez que, du haut des ces pyramides, quarante siècles vous contemplent!
Soldats, je suis content de vous!
C'est de la merde dans un bas de soie.
Voilà le soleil d'Austerlitz!
Impossible n'est pas français.
Le boulet qui doit me tuer n'est pas encore fondu.
Je viens, comme Thémistocle, m'asseoir au foyer du peuple britannique.
Je désire que mes cendres reposent sur les bords de la Seine, au milieu de ce peuple français que j'ai tant aimé.
 
BRENNUS
Malheur aux vaincus!   
 
CAMBRONNE
La garde meurt mais ne se rend pas! Merde!
 
CHANGARNIER 
Soldats, ils sont six mille, vous êtes trois cents. La partie est donc égale. Regardez les en face et tirez juste. 
 
CHARLES IX
Tuez-les tous pour qu'il n'en reste pas un pour me le reprocher.
  
CHATEAUBRIAND
Le vice appuyé sur le bras du crime.
  
André CHENIER
Pourtant, j'avais quelque chose là !
 
Winston CHURCHILL
Je n'ai rien d'autre à offrir que du sang, du travail, des larmes et de la sueur.
 
CLOVIS 
Souviens toi du vase de Soissons.
Dieu de Clotilde, si tu me donnes la victoire, je me ferai chrétien.
 
Jacques COEUR
A coeur vaillant, rien d'impossible!
 
COLBERT
Qu'au moins, il me laisse mourir tranquille. 
 
DAMIENS
La journée sera rude! 
 
DANTON 
De l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace.
Tu montreras ma tête au peuple, elle en vaut bien la peine.
 
DAUMESNIL
Je rendrai Vincennes quand on me rendra ma jambe.
 
Mme de DEFFAND
Il n'y a que le premier pas qui coûte. 
 
EDOUARD III
Honni soit qui mal y pense.
 
FOCH
Mon centre cède, impossible de me mouvoir, situation excellente, j'attaque. 
 
FRANCOIS Ier 
Tout est perdu, fors l'honneur.
Souvent femme varie. Et bien fol qui s'y fie.
 
Charles de GAULLE 
Je vous ai compris. 
La réforme: oui, la chienlit: non!
La France a perdu une bataille, mais la France n'a pas perdu la guerre. 
 
HENRI III
Qu'il est grand, plus grand encore mort que vivant!
 
HENRI IV 
Ralliez vous à mon panache blanc.
C'est assez de faire le roi de France, il est temps de faire le roi de Navarre.
 
John Fitzgérald KENNEDY 
Ich bin ein Berliner! 
 
LA CHAISE 
Dieu créa Napoléon, puis il se reposa. 
 
Amandine LEVANT
La citrouille, ça fout la trouille. 
 
Duc de LIANCOURT
- C'est une révolte? - Non, Sire, c'est une révolution.
 
LOUIS XIV
Si je n'étais roi, je me mettrais en colère.
L' Etat, c'est moi.
 
LOUIS XV
La marquise n'aura pas beau temps pour son voyage.
 
LOUIS XVIII
Allons, finissons-en, Charles attend. 
 
MAC-MAHON
J'y suis, j'y reste.
Que d'eau! que d'eau! 
 
MAZARIN
Sire, je vous dois tout, mais je m'acquitte envers votre majesté en lui donnant Colbert.
Qu'ils chantent, pourvu qu'ils paient.
 
Catherine de MEDICIS
C'est bien taillé, mon fils; maintenant il faut coudre. 
 
MIRABEAU
Allez dire à ceux qui vous envoient que nous sommes ici par la volonté nationale et que nous n'en sortirons que par la puissance des baïonnettes.
 
Louis-Charles-Alfred de Musset
Dormir !… Enfin, je vais dormir. 
 
NEY
Je ramènerai l'usurpateur dans une cage de fer.
Je suis Français, je veux mourir Français. 
Soldats, droit au coeur. 
 
Adjudant PERICARD
Debout les morts!
 
Général PETAIN
Courage, on les aura!
  
PHILIPPE VI 
Qui m'aime me suive! 
 
PIE VII
Comediante! Tragediante!
   
Madame de POMPADOUR 
Après nous, le déluge! 
 
RABELAIS 
Tirez le rideau, la farce est jouée.
  
SAINT REMI 
Courbe la tête fier Sicambre; adore ce que tu as brûlé, brûle ce que tu as adoré. 
 
Paul REYNAUD 
La route du fer est définitivement coupée. 
 
LA ROCHEJAQUELEIN
Si j'avance, suivez moi; si je meurs, vengez moi; si je recule, tuez moi.
 
Colonel Charles STANTON
La Fayette, nous voilà!
 
SULLY 
Labourage et pâturage sont les deux mamelles de la France. 
 
TALLEYRAND 
Si cela va sans le dire, cela ira encore mieux en le disant.
Quand vous êtes heureux, vous devenez inabordable.
 
MARIE TUDOR
Si on ouvrait mon coeur, on y trouverait gravé le nom de Calais.
 
TURENNE
Tu trembles, carcasse, mais tu tremblerais bien davantage si tu savais ou je vais te mener.
J'ai un avis à vous donner, toutes les fois que vous voudrez parler: taisez-vous.  
 
VESPASIEN
L' argent n'a pas d'odeur.  
 
ZOLA
La vérité est en marche, rien ne pourra plus l'arrêter.
J'accuse !   
 

source: HISTORAMA

 

DINOUTOO


DINOUTOO
© Copyright 2003 - 2007