Jean Levant 's Website
Amiens, France
"MOTS HISTORIQUES"

 
Henri IV (1553 - 1610)
C'est assez faire le roi de France, il est temps de faire le roi de Navarre.

12 mars 1597

Telles sont les paroles d'Henri IV à l'adresse de la Marquise de Montceaux, le 12 mars 1597, lors d'un ballet donné aux Tuileries, à l'annonce de la prise d'Amiens par les Espagnols. Le Roi de France retrouve ainsi l'audace de sa jeunesse et les habitudes guerrières et aventurières qui ont marqué sa vie avant l'accession au trône de France.
Alors que les chefs Ligueurs, comme le Duc de Mayenne, frère du feu Duc Henri de Guise, lui ont enfin présenté leur soumission et se sont ralliés à lui, Henri IV doit encore faire face, en ce début d'année 1597, aux armées espagnoles venues des Flandres et qui menacent le nord du Royaume.
Le 11 mars 1597, des paysans se présentent devant Amiens à la porte de Monstrecut. Lorsque l'un d'eux laisse tomber un sac de noix sur le chemin, les gardes délaissent leur poste pour s'en saisir. Des soldats espagnols cachés dans une charrette s'emparent alors de la porte, et 5000 Espagnols emmenés par le Capitaine Hernantello s'engagent alors dans la ville.
Lorsqu'il apprend la nouvelle le lendemain, Henri IV décide de lever une armée et de faire le siège d'Amiens. Mais celui-ci s'avère long et difficile. Les Espagnols ayant décidé d'envoyer une armée conduite par le Général Albert pour secourir les assiégés, nombreux sont les familiers d'Henri IV à lui conseiller de se retirer sur Paris. Mais le Duc de Mayenne, son ancien ennemi, le décide à poursuivre le siège. L'armée espagnole, après quelques escarmouches, fait retraite vers les Flandres le 16 septembre 1598 et, quelques jours plus tard, Amiens capitule.