FAMILLE

 

C'est l'histoire d'un vieux couple marié depuis 45 ans. Ils vivent paisiblement dans un coin paumé du centre de la France. L'homme appelle son fils qui vit à Marseille et lui dit:
« Je suis désolé de te gâcher ta journée, mais je dois te dire que ta mère et moi, on a décidé de divorcer, 45 années comme ça c'est assez ».
« Mais qu'est-ce que tu racontes papaaaaaaa ! »
« Nous ne pouvons plus rester ensemble plus longtemps, nous en avons marre l'un de l'autre et je ne veux pas en discuter davantage, je suis à bout, alors appelle ta soeur qui vit à Paris et annonce lui la nouvelle! »
Et le vieil homme raccroche.
Le fils appelle sa soeur qui explose au téléphone:
« Ce n'est pas possible qu'ils divorcent comme ça, je vais m'occuper de ça! »
Elle appelle son père immédiatement, en hurlant dans le téléphone :
« Tu ne vas pas divorcer comme ça, attends jusqu'à ce que j'arrive. Je vais appeler mon frère et nous serons chez toi dès demain matin ! Jusque là, ne fais rien, ne bouge pas, TU M'AS COMPRISE ? »
Et elle raccroche.
Le vieil homme raccroche alors et se tourne en souriant vers sa femme :
« C'est OK, ils seront là demain pour Noël et ce sont eux qui payent leur voyage. »

 

 

Un gars se réveille chez lui avec une énorme gueule de bois et pas totalement degrammé. Il se force d'ouvrir les yeux et la première chose qu'il voit est un tube d'aspirines et un verre d'eau sur la table de nuit.
Il s'assied sur le bord du lit et voit ses vêtements devant lui, bien propres et bien pliés. Son regard fait ensuite le tour de la chambre et il voit que tout est dans un ordre parfait, impeccablement propre.
Le gars prend une aspirine et remarque alors un post-it sur la table :
"Chéri, le petit déjeuner t'attend à la cuisine. Je t'aime."
Rempli de perplexité, il va à la cuisine et voit qu'effectivement, son petit déjeuner est préparé et le journal du matin posé à côte de son bol. Son fils aussi est à table, en train de prendre son petit déjeuner.
Le père : "Dis-moi fiston, qu'est-ce qui est arrivé hier ?"
Le fils : "Oh, tu es rentré à la maison pété comme un coing sur le coup des 3 heures du matin. Tu as renversé quelques meubles, vomi dans le couloir d'entrée et offert un bel oeil au beurre noir à maman pensant que tu te faisais attaquer par des renards..."
Le père : "Mais alors, explique-moi pourquoi mes vêtements et la maison sont si propres, bien rangés et que mon petit déjeuner est prêt sur la table ?"
Le fils : "Eh bien, quand maman t'a traîné jusqu'à la chambre à coucher et qu'elle a essayé de défaire ton pantalon, tu lui as dit : "Laisse-moi tranquille, salope ! je suis marié

 

 

Une femme se réveille pendant la nuit et constate que son mari n'est pas au lit. Elle enfile son peignoir et descend voir où il est. Elle le trouve dans la cuisine, assis devant une tasse de café. Il parait bouleversé et fixe le mur.
Elle le voit essuyer une larme comme il avale une gorgée de café.
- Qu'est-ce qui ne va pas chéri ?
Le mari lève les yeux de son café, il lui demande solennellement :
- Tu te souviens il y a 20 ans, quand on s'était donné rendez-vous, tu n'avais alors que 16 ans et moi 19 ?
- Oui je m'en souviens, répond-elle.
Le mari fait une pause, les mots lui viennent difficilement...
- Te souviens-tu que ton père nous a surpris en train de faire l'amour à l'arrière de la voiture ?
- Oui je m'en souviens, dit la femme en s'asseyant à ses côtés.
Le mari continue :
- Te souviens-tu, quand il a pointé son flingue sur ma tempe et qu'il a dit: " ou tu épouses ma fille, ou je t'envoie en taule pour 20 ans " ?
- Je m'en souviens aussi. Répond-elle doucement.
Il essuie une autre larme et dit :
- J'aurais été libéré aujourd'hui !!!

 

 

Le jeune fils de famille était extralucide. Il arrivait à voir les choses avant qu'elles n'arrivent.
Un soir, avant de se coucher, il dit :
"Bonsoir maman, bonsoir papa, bonsoir grand-père, adieu grand-mère".
Et la grand-mère passa de vie à trépas durant la nuit.
Quelques mois plus tard, juste avant de se coucher, le gamin dit :
"Bonsoir maman, bonsoir papa, adieu grand-père".
Et le lendemain, le grand-père est victime d'une crise cardiaque qui le foudroie.
Encore quelques mois passent et un soir, le gamin dit:
"Bonsoir maman, adieu papa..."
Son père commence alors à paniquer. Il se couche et s'endort rapidement. Le lendemain, il va au travail en transport en commun pour limiter les risques. Il décide même d'employer un garde du corps armé pour assurer sa sécurité... Finalement, la journée se passe bien et il rentre du travail rassuré.
Sa femme l'attend toute émue sur le pas de la porte:
"Chéri, une chose horrible s'est passée. Le facteur qu'on connaît depuis si longtemps... Il est mort juste devant chez nous."

 

 

Petit Jean voit l'auto de son père passer près du parc et se diriger vers le bois. Curieux, il suit l'auto et voit son père et sa tante Marie dans une "embrassade passionnée".
Petit Jean est tout excité et peut à peine se retenir alors qu'il retourne à la maison en courant et commence à raconter à sa mère:
- MAMANMAMAN,JÉTAISAUPARCETPAPAET...
Sa mère lui dit de ralentir et de reprendre du début, elle veut entendre son histoire. Donc petit Jean reprend:
- J'étais au parc et j'ai vu l'auto de papa s'en aller vers le bois avec tante Marie. Je suis allé voir et j'ai vu Papa donner un gros bec à tante Marie, puis là il l'a aidée à enlever son chandail, puis après, tante Marie a aidé Papa à enlever ses culottes, puis tante Marie s'est étendue sur le siège, puis Papa...
A ce moment là sa mère le coupe et dit:
- Jean, ton histoire est tellement intéressante que tu devrais garder la suite pour l'heure du souper. Je veux voir l'expression dans le visage de Papa quand tu vas la raconter.
Autour de la table, Maman demande à petit Jean de raconter son histoire.
Petit Jean commence son histoire en décrivant l'auto dans le bois, le déshabillage, étendue sur le siège, et...
- puis après, Papa et Tante Marie ont fait la même chose que Maman et oncle Charles avaient l'habitude de faire quand Papa était à l'armée.
Moralité: Des fois, c'est mieux d'écouter toute l'histoire avant d'interrompre.

 

 

Voila pourquoi c'est merveilleux d'être un homme…
Les conversations au téléphone durent 30 secondes.
Tu connais plein de choses sur les avions, les voitures et les motos.
Des vacances de 7 jours requièrent une seule valise.
Tes vieux potes s'en fichent si tu as gagné ou perdu du poids.
Tous tes orgasmes sont vrais.
Tu ne dois pas trimballer partout un sac plein de conneries.
Tu gardes ton nom de famille.
Tu peux te doucher et te préparer en 10 minutes.
Tes sous-vêtements coûtent 200 F le pack de trois.
Aucun de tes collègues de travail n'est capable de te faire pleurer.
Tu ne dois pas te raser des pieds au cou.
Si tu as 34 ans et que tu es célibataire, tout le monde s'en fout !
Tu peux enlever ton T-shirt quand il fait chaud.
Les garagistes ne te mentent pas.
Tu t'en fiches si on remarque ou pas ta nouvelle coupe de cheveux.
Tu connais 10 façons d'ouvrir une bière.
Tu peux t'asseoir les jambes écartées sans penser à ce que tu portes.
Pour le même travail..., tu gagnes plus !!!
Tu peux garder les cheveux blancs et les rides.
Tu es seul maître de la télécommande.
Personne ne regarde ta poitrine pendant que tu parles.
Un jour, tu pourras être un vieux dégueulasse.
Si quelqu'un se présente à une fête avec le même pull que le tiens, tu peux t'en faire un ami.
Tu n'as pas mal avec des chaussures neuves.
A raison de 400 millions de spermatozoïdes par coup, tu peux doubler la population de la planète en 12 coups. En théorie du moins ...

 

 

COMMENT PRENDRE SA DOUCHE COMME UNE FEMME
1. Retirez vos vêtements et placez les dans les paniers à linge sale correspondant (le blanc avec le blanc, les couleurs avec les couleurs).
2. Allez jusqu'à la salle de bains en portant votre peignoir. Si vous croisez votre mari ou votre petit ami au passage, recouvrez chaque partie de chair visible d'un geste nerveux et courez jusqu'à la salle de bains.
3. Regardez-vous dans la glace, et sortez votre ventre pour que vous puissiez vous plaindre.
4. Pleurnichez parce que vous prenez du ventre.
5. Allez sous la douche. Cherchez le gant de toilettes pour le visage, le gant de toilettes pour les bras, celui pour les jambes, la grande éponge et la pierre ponce.
6. Lavez vos cheveux une première fois avec le shampooing Quatre en Un des Laboratoires Garoniais aux 83 vitamines.
7. Lavez vos cheveux une seconde fois avec le shampooing Traitement Intégral des Laboratoires Garoniais aux 69 substances végétales naturelles.
8. Utilisez l'après-shampooing à l'huile de Jojoba et de glande anale de castor des laboratoires Garoniais.
9. Laissez l'après-shampooing pendant 15 minutes sur vos cheveux.
10. Frottez-vous le visage avec un masque fait d'oeufs mélangés à de la purée d'abricots. Frottez pendant dix minutes ou jusqu'à l'obtention d'une sensation de forte irritation.
11. Rincez l'après-shampooing (cela doit durer au moins 15 minutes pour que les cheveux soient bien rincés).
12. Rasez-vous les aisselles et les jambes.
13. Hésitez à vous raser " le maillot " mais optez finalement pour une épilation à la cire.
14. Hurlez tout ce que vous pouvez, le plus fort possible lorsque votre mari ou votre petit ami se met à tirer la chasse ou fait couler de l'eau quelque part.
15. Coupez l'eau de la douche.
16. Epongez toutes les surfaces mouillées de la douche. Passez un coup de spray anti-moisissures sur les joints du bac de douche.
17. Sortez de la douche. Séchez-vous avec un drap de bains grand comme deux fois la France.
18. Enveloppez vos cheveux dans une deuxième serviette de bains.
19. Inspectez la moindre partie de votre corps à la recherche d'un bouton. Attaquez-le avec les ongles. 20. Retournez dans la chambre enveloppée dans votre peignoir et avec une serviette dans les cheveux .
21. Si vous croisez votre mari ou votre petit ami au passage, recouvrez chaque partie de chair visible d'un geste nerveux.
22. Courez de nouveau jusqu'à la salle de bains où vous passerez une heure et demie à vous habiller.

 

COMMENT PRENDRE SA DOUCHE COMME UN HOMME
1. Retirez tous vos vêtements en vous asseyant sur le bord du lit. Mettez vos vêtements en tas.
2. Allez jusqu'à la salle de bain, tout nu. Si vous croisez votre femme ou votre petite amie en chemin, n'oubliez pas d'agiter votre bassin de façon suggestive devant elle pour lui montrer que vous êtes fier de votre engin.
3. Regardez votre superbe physique masculin dans le miroir et rentrez votre ventre pour voir si vous avez des abdos (réponse non). Admirez la taille de votre pénis, grattez vous les testicules et prenez une dernière bouffée d'odeurs mâles en vous humant les doigts.
4. Passez sous la douche.
5. Ne cherchez pas de gants de toilettes (vous n'en utilisez pas).
6. Lavez-vous le visage.
7. Lavez-vous les aisselles.
8. Pétez bruyamment et étonnez-vous des capacités de résonance formidables de la cabine de douche. 9. Lavez-vous les parties et la zone alentours.
10. Lavez-vous le derrière, en laissant bien entendu des poils de cul collés au savon.
11. Prenez un shampooing (n'importe lequel) et lavez-vous les cheveux.
12. Ouvrez le rideau de douche et regardez-vous dans le miroir avec toute cette mousse sur les cheveux. Refermez ensuite le rideau.
13. N'oubliez pas de faire votre pipi.
14. Rincez-vous.
15. Sortez de la douche. Ne remarquez pas toute l'eau qui s'est répandue sur le sol parce que vous aviez mal placé le rideau de douche.
16. Ne vous préoccupez pas de l'eau qui ruisselle de votre corps musclé et qui finit de noyer le sol. Séchez-vous partiellement. Bien sûr, pour parfaire l'ensemble, vous aurez laissé le rideau de douche s'égoutter sur le sol et non pas dans la douche.
17. Regardez-vous dans le miroir. Bandez vos muscles, rentrez votre ventre, admirez la taille monstrueuse de votre pénis, etc.
18. Ne rincez pas le bac de douche et laissez traîner au fond le savon, dans l'eau sale.
19. Laissez le chauffage de la salle de bain et la lumière allumés.
20. Retournez près de votre pile de vêtements dans la chambre, simplement vêtu d'une serviette autour de la taille.
21. Si vous croisez votre femme ou votre petite amie, ouvrez votre serviette et exhibez votre copain le pénis avec un beau déhanchement du bassin couplé à un petit cri du genre " Waow t'as vu la bête! ". 22. Jetez la serviette humide sur le lit, et rhabillez-vous avec vos vêtements " sales " en deux minutes.

 

 

Faire des cadeaux à une femme, cela peut se résumer en trois stades:
Au début de votre liaison, elle dira: - Oh chéri, tu es adorable. Il ne fallait pas.
Un peu plus tard, elle dira: - Enfin, ce n'est pas trop tôt. Je croyais déjà que cela ne viendrait jamais.
Et après quelques années, ça sera: - Je me demande ce que tu as encore fait pour te faire pardonner.

 

 

Au cours d'une promenade en montagne dans les Alpes, un homme se perd dans le brouillard. Après avoir longuement erré, il aperçoit une cabane et frappe à la porte ;
- Y-a quelqu'un ?
- Ouaip ! Qui est là ?
- Je suis un promeneur égaré. Pourriez-vous me dire comment on fait pour redescendre dans la vallée ?
- Aucune idée ! je suis un petit garçon, et je ne peux pas vous ouvrir.
- Alors demande donc à ton père..
- Je ne peux pas ; il est sorti quand maman est rentrée.
- Et ben demande à ta mère alors !
- Maman est sortie quand grand-père est rentré.
- P'tain de merde ! Bon demande à ton grand-père de venir alors.
- C'est pas possible ! Il est sorti quand mon grand frère est rentré.
- Bon alors appelle ton grand frère.
- Ben il est sorti quand je suis rentré.
- Cre non de Dieu.......Mais bon sang de bon sang, vous n'êtes jamais en famille chez vous ?
- Ben si, à la maison...mais pas ici ! Ici c'est les chiottes !!!

 

 

Le Petit Pierre revient de l'école et dit à son père :
- Papa demain j'ai un devoir sur la politique, tu peux m'en parler?
- Bien, je pense que la meilleure méthode pour te parler politique est de faire une analogie avec notre famille. Je suis le capitaliste car je nourris la famille. Ta mère est le gouvernement car elle contrôle tout. La bonne, c'est la classe ouvrière car elle travaille pour nous. Toi, tu es le peuple et ton petit frère, la génération future.
- Merci Papa, je vais y réfléchir.
Dans la nuit le petit Pierre est réveillé par les cris de son petit frère. Il constate que ses couches sont sales Il se rend dans la chambre de ses parents et essaie de réveiller sa mère, sans succès. Il se rend compte que la place ou dort son père habituellement est vide et il le trouve au lit avec la bonne. Il retourne se coucher.
Le lendemain matin, son père lui demande :
- Alors tu as compris ce que je t'ai expliqué hier?
- Oui - Excellent mon garçon, et qu' as-tu appris?
- J'ai appris que le capitalisme baise la classe ouvrière tandis que le gouvernement roupille, ignorant le peuple et laissant les générations futures dans la merde!!

 

 

La lumiere de la cuisine ne marche plus et Janine, apres avoir vainement tente d'installer une ampoule neuve, attend impatiemment son mari pour qu'il règle le probleme. Dès qu'il revient a la maison, en fin d'apres-midi, elle le lui signale.
L'homme, plutôt goujat, bombe le torse et, montrant l'inscription qui figure sur son tee-shirt, repond:
- "y a pas ecrit " électricité générale " la dessus !".
Elle ne repond pas. Le lendemain, la lumière n'ayant toujours pas été réparée, Janine interpelle une nouvelle fois son mari:
- "Chéri, en jouant au ballon, les enfants ont cassé la fenêtre du sejour...Tu peux t'en occuper ?"
Et l'homme comme la veille repond:
- "Tu vois inscrit " vitrier " sur mon tee-shirt ? "
Elle n'insiste pas non plus. Deux jours plus tard, c'est au tour de la machine à laver de montrer des signes de faiblesse ! La femme, sans trop d'espoir, le signale à son mari qui retorque:
- " Y a pas marqué " Monsieur Bricolage " la dessus ! Débrouille toi."
Une semaine passe et, à sa grande surprise, l'homme découvre un beau jour que tout a été réparé dans la maison. Il dit à sa femme:
- " ça y est, il n'y a plus de problèmes d'ampoules, ni de carreaux brisés... "
- "Non le voisin a tout reparé "
- " Et combien il t'a demandé pour cela ? "
- " Il a été sympa, il m'a laissé le choix entre lui préparer une douzaine de flans à la crème fraiche ou passer deux heures d'intimite avec lui... "
- " Ah, ouais ", poursuit le mari, " et il a aimé tes flans à la crème ?"
- Et la femme de demander en bombant le torse: " tu vois marqué " Mami Nova " la dessus ?

 

 

 

Un homme au volant de sa voiture, monte une route de montagne,sinueuse et escarpée. Une femme, au volant également, descend sur cette meme route. Lorsqu'ils se croisent, la femme sort la tête de sa fenêtre et crie : "COCHON !! " .

Aussitot l'homme sort sa tête de la voiture et répond : " SALOPE !! ".

Chacun continue sa route. Alors que l'homme passe le virage suivant,il percute un cochon au milieu de la route, et la voiture va s' écraser dans la vallée...

Ah si seulement les hommes écoutaient les femmes...

 

 

 

La petite tortue cherchait à grimper à l'arbre, lentement, laborieusement. Après de longues heures d'effort, elle atteint enfin le sommet. Elle se repose quelques minutes, puis plonge vers le sol, le pattes avant et arrière en extension, battant l'air désespérément. Las, la voilà qui s'écrase dans un "PLAF" assourdissant, même pas amorti par le tapis d'humus.

Après avoir retrouvé conscience, notre petite tortue se remet en route pour une nouvelle escalade du tronc de l'arbre. Après plusieurs heures, elle arrive à ses fins, se repose quelques minutes, et saute à nouveau, s'écrasant tout aussi lourdement. Un couple d'oiseaux perchés sur une branche plus élevée observait ce spectacle affligeant depuis le début. N'en pouvant plus, l'oiseau femelle dit à l'oiseau mâle:

"Dis donc chéri, tu ne penses pas qu'il est temps de dire à notre petite tortue qu'elle a été adoptée?"

 

  

 

Après quelques années de vie commune, un jeune homme décide de se marier avec sa petite amie.

Comme il n'est pas du tout au courant des traditions, à la fin de la messe, il s'approche du curé et lui demande :

"- Excusez moi mon père, je sais qu'il est dans la tradition que les jeunes mariés fassent une offrande au prêtre qui a célébré le mariage, mais je ne sais pas ce que les gens donnent en général".

Le prêtre lui répond dans le creux de l'oreille :

"- En général, c'est en fonction de la beauté de la mariée. Plus elle est belle, plus la somme est élevée".

A ces mots, le jeune marié se tourne vers sa femme. Il hésite quelques instants, plonge la main dans sa poche et tend une pièce d'un franc au curé.

Le prêtre, compatissant, lui dit :

"- Ne bougez pas, je vais vous rendre la monnaie..."

 

Un homme se trouve dans le coma depuis un certain temps. Son épouse est à son chevet jour et nuit. Un jour, l'homme se réveille. Il fait signe à son épouse de s'approcher, et lui chuchota :>> > > >>

" Durant tous ces malheurs tu étais à mes cotés : lorsque j'ai été licencié, tu étais là pour moi, lorsque mon entreprise a fait faillite, tu m'as soutenu, lorsque nous avons perdu la maison, tu es restée près de moi et lorsque j'ai eu des probèmes de santé, tu étais toujours et encore à mes cotés. Tu sais quoi ? "

Les yeux de la femme s'emplirent de larmes d'émotion.

" Quoi donc, mon chéri ? " chuchota-t-elle.

" Je crois que tu me portes la poisse, connasse."

 

 

Un couple part en vacances en bateau pour aller pêcher. Le mari adore pêcher, mais la femme, elle, préfère plutôt la lecture.

Pas sportive pour un sou. Un matin, après plusieurs heures de pêche, le mari décide d'aller faire une petite sieste... La femme, prends alors les commandes du bâteau, mais ne sachant pas trop le manoeuvrer, elle préfère l'accoster à un endroit et puis se met à lire tranquillement. Peu après, un garde pêche l'aborde et lui demande:

- Puis-je savoir ce que vous faites ici, madame ?

- Et bien, je lis un livre, ça se voit non ?

- Vous êtes dans une zone ou la pêche est interdite madame.

- Oui, et alors ? Je lis, je ne pêche pas...

- Humm, mais vous avez le matériel, je vous mets donc une amende pour pêche illicite.

- Humm, d'accord ! Mais si vous faites ça, je vous accuse de viol! dit-elle, assez en colère.

- Mais... mais, je ne vous ai même pas touché. répond le garde pêche...

- C'est vrai,... mais vous avez le matériel !

 

  

C'est le petit Marcel qui joue au train électrique dans sa chambre :

- "Le train entre en gare d'Aix-en-Provence ! Aix-en-Provence, deux minutes d'arrêt. Tous les enculés et les connasses à destination d'Aix-en-Provence descendent du train." Sa mère, qui prépare l'anchoyade dans la cuisine, bondit en entendant ça et lui crie :

- "Marcel, qu'est-ce que c'est que ce langage ? Sois poli ou je ramasse ton train électrique."

- "Euh, oui maman, d'accord maman."

Et il continue a jouer :

- "tchou tchou tchou tchou tchou ... Le train entre en gare de Marseille ! Marseille, 5 minutes d'arrêt ! Tous les enculés, les PD et les grognasses a destination de Marseille descendent du train et se magnent le cul !" La mère, furieuse, fait irruption dans la chambre du petit Marcel, lui fiche une paire de gifles, confisque le train et repart à son anchoyade. Marcel hurle, tape des pieds et pleure à n'en plus finir tant et si bien qu'au bout de 10 minutes, sa mère prend pitié et estimant que la leçon a dû porter ses fruits elle lui rend son train électrique à condition qu'il ne dise plus de grossièretés.

Et le petit train repart :

- "tchou tchou tchou tchou tchou ... Le train entre en gare de Nice !"

(la mère tend l'oreille) "Nice, trois minutes d'arrêt, les voyageurs à destination de Nice sont priés de bien vouloir descendre du train." (la mère, soulagée et heureuse à un sourire de contentement) "Nous prions les voyageurs de bien vouloir nous excuser du retard du train dû à une poufiasse qui n'a pas arrêté de nous emmerder !"

 

 

 

Une jeune fille de six ans demande a sa mère:

- Maman, comment fait-on pour avoir des bébés?

- Hé bien ma chérie, le pénis de papa va dans le vagin de maman.

- Mais maman, pourquoi le pénis de papa est allé dans ta bouche, hier soir?

- Ma chérie, ça c'est pour avoir des bijoux.

 

  

 

Une jeune femme est assise dans un bus faisant des mamours à son tout jeune bébé, lorsque qu'un mec bourré arrive en titubant dans

l'allée centrale. Il s'arrête et regarde dans la direction de la jeune femme, puis il dit:

"Eh ben, c'est le bébé le plus moche que j'ai jamais vu dans ma vie"

La femme fond en larmes. En voyant la scène (sans avoir pu entendre ce qui s'est dit) dans son rétroviseur, le chauffeur du bus

arrête net, se lève et va attraper le mec bourré par son col, puis il le jette hors de l'autocar.

Puis le chauffeur dit à la jeune femme:

"Je ne sais pas ce que ce gars vous a dit pour vous mettre dans cet état, mais si ça peut aider à apaiser votre chagrin, je vous propose un peu de café de ma bouteille thermos..." La femme le remercie et accepte.

Le chauffeur prend alors sa thermos, verse un verre de café à la jeune dame et lui tend. Allant ensuite fouiller dans le fond du sac qui

contient son repas de midi, le chauffeur sort un banane et dit en la sortant:

"Et voilà pour votre petit singe."

 

 

A Marseille deux vieux discutent:

- "Dis, tu sais que ma fille se marie?

- Non?? Hola putain!!

- Non, pas celle-là, l'autre..."

 

 

Un homme s'achète une moto. Inquiet quant à la façon idéale de la garder la plus reluisante possible, il en parle à son concessionnaire.

Celui-ci lui recommande de recouvrir les parties peintes de vaseline lorsqu'il pleut. Puis le type conclut l'achat et part avec la moto.

En chemin, il rencontre une fille qui le trouve très bien avec sa moto et ses lunettes fumées. Elle lui parle un peu et elle l'invite finalement a prendre le repas avec elle et sa famille... (oui oui, ce sont des rapides) .Le type accepte, et les voilà qui partent en moto vers la maison de la fille. Tout juste avant d'entrer, la fille avertit le type: "- Tu dois savoir qu'ici, le premier qui parle pendant le repas est de corvée de vaisselle." Et ils entrent. Le repas commence dans le plus grand silence. Surpris de l'efficacité de ce système, le type n'en est pas moins attiré par la fille et n'arrive pas à attendre la fin du repas pour lui faire des avances: Après quelques gestes sous la table, le type se jette sur la fille, relève sa jupe et se met à la baiser devant ses parents et ses deux petites soeurs qui n'en croient pas leurs yeux! Personne n'ose parler, de crainte d'être corvée de vaisselle. Le père observe la scène, choqué, et regarde le type d'un air qui en dit long. Mais il se retient... alors que le type ne se retient finalement pas... Quelques minutes passent, le repas continue, et le type fait de l'oeil aux deux jeunes soeurs de la fille avec un air gourmand.

Finalement, n'en pouvant plus, il se lève et prend les deux jeunes filles une après l'autre, devant les yeux injectés de sang du père qui sert les poings, rouge de colère, se retenant pour ne pas lui balancer son assiette par la tête, tout en faisant bien attention de ne pas prononcer un mot, de peur d'être de corvée de vaisselle!

Le repas continue tranquillement, la tension redescend, et le type, en forme, regarde la mère d'un air ludique. En plein dessert, il se lève, empoigne la mère et se met a la baiser sur la table. Le père furieux, se lève, mais reste figé par sa peur d'être de corvée de vaisselle.

Finalement, le repas est presque terminé lorsqu'il se met à pleuvoir dehors. Le type pense immédiatement a sa moto. Il se lève, sort un pot de vaseline, et le père s'écrie: "Je vais faire la vaisselle! Je vais faire la vaisselle!"

 

  

 

La petite fille passe devant la chambre de ses parents et elle regarde par le trou de la serrure. Elle dit alors "Dire qu'on veut me faire voir un psychiatre parce que je suce mon pouce!

 

  

 

La petite fille est très occupée à la pelle et au seau à faire un château de sable. Passe un petit garçon tout nu. La petite fille l'aperçoit et, intriguée, demande à sa mère:

"- maman, maman !!! c'est quoi qu'il a sous le ventre, le petit garçon?"

Embarrassée, la mère répond : " heu... c'est un sifflet "

Une demi-heure plus tard, la petite fille qui était repartie jouer, revient en courant vers maman.

"Maman, maman !!! le sifflet du petit garçon ...! "

"Eh bien quoi?" demande la mère.

" il ne siffle pas ! " termine la petite fille.

 

  

 

Une petite fille prend un bain avec son frère. Très triste elle demande à sa maman:

- Dis maman, pourquoi je n'ai pas de zizi, moi aussi j'en voudrais un comme mon frère ?

Et la maman de répondre : T'inquiète pas tu en auras autant que tu veux quand tu seras grande.

--Variante--"T'inquiète pas, si tu es sage, quand tu seras grande tu en auras une, et si tu n'es pas sage, tu en auras plusieurs"

 

  

 

-Dis maman c'est vrai que je suis né dans un chou ?

- Heu voui, si tu veux, bonne idée tiens (mère embarrassée mais finalement soulagée)

- Et dis maman c'est vrai que ma soeur est née dans une rose

- Mais voui mon chéri, c'est ça

- ... (intense réflexion du gamin) ... Mais alors, vous baisez que dans le jardin

 

 

 

Trois gamins discutent dans la cour de récréation.

"Mon père, dit le premier, est tellement fort qu'il avale la fumée de sa cigarette par la bouche, et il la recrache par le nez !

- Ouah, c'est nul. Le mien, il l'avale par la bouche et il la recrache par les oreilles...

- Tu racontes des conneries, dit le troisième. Par contre, le mien, il l'avale par la bouche et il la recrache par le trou du cul !

Les deux autres :

"N'importe quoi ! C'est pas possible !!

Et le troisième sort un slip de son père de son cartable.

"Et ça, c'est pas des traces de nicotine, peut-être ?

 

  

 

C'est un petit garçon de huit ans qui rentre de l'école.

- Maman, maman!

- Oui?

- Vus que Papa n'est pas là on peut jouer au papa et à la maman?

- Oh, écoute j'ai pas trop le temps...

- Allez.... Pour une fois!

- Bon d'accord!

- Alors moi je vais faire comme papa je vais m'installer dans le canapé et tu m'apporteras une bière pendant que je regarde la télé, ensuite tu iras préparer le repas.

- D'accord fiston. Un peu plus tard...

- Tiens, voilà ta bière.

- Maintenant tu vas faire comme avec papa quand vous êtes tout seul, tu vas mettre ta jolie robe, celle qui à un grand décolleté devant, puis nous irons à table.

- J'y vais. Le repas terminé.

- Alors là maman, tu vas faire comme avec papa, tu vas mettre des dessous sexy, tu sais, tes jarretelles noires et tout ça. Moi j'irai te rejoindre tout à l'heure.

- Si tu veux mon fils. Quelques minutes plus tard, le fils entre dans la chambre et voit sa mère allongée dans le lit avec des dessous affriolants. Il s'allonge de le lit et se glisse contre elle. Il lui caresse le visage puis les cheveux et approche son visage du sien puis il lui dit dans l'oreille:

- Tu sais chérie, je crois qu'on devrait acheter un vélo pour le petit.

 

  

 

La maman de Toto, qui passait par la salle de bain, surprend Toto en train de se masturber dans son bain:

"Toto! Tu ne devrais pas faire ça avec ton zizi!"

"Pourquoi? C'est mon zizi, et je le lave aussi vite que je veux!"

 

  

 

Une jeune fille vient de passer un semestre complet dans un pensionnat pour jeunes filles, réputé très strict.

C'est les vacances et la mère et la fille profitent de ces retrouvailles pour papoter.

La fille:

- Maman, il faut que je te parle. Je ne suis plus vierge!

La mère:

- Je ne suis pas surprise tu sais. Je me doutais que cela allait arriver tôt ou tard. J'espère simplement que ça a été une expérience très romantique...

La fille:

- Oh oui maman! Les huit premières fois, c'était formidable. Il n'y a qu'à partir de la neuvième que ça a commencé à faire un peu mal.

 

 

 

C'est au tour du dernier fils de la ferme de se marier. Il s'agit du Raymond, qui est un peu demeuré et sa mère lui fait les recommandations :

"Écoute, mon fils, tu montes avec la Christiane, et si tu as des problèmes, tu m'appelles et je t'aiderai

- Oui, m'man !" Et il monte. Dans la chambre, sa dulcinée roucoule, roule des yeux et défait ses bas avec des gestes à faire péter une durite à un moine octogénaire. Mais le Raymond, intimidé, tourne les talons et descend vers sa mère, affolé :

"M'man, m'man, la Christiane elle se met toute nue on dirait !

- Mais c'est normal, mon fils, on se déshabille toujours pour faire 'la Chose'. Fais pareil!"

Le Raymond remonte, et, un peu honteux, enlève ses frusques. Il se retrouve comme un benêt debout près du lit où la Christiane, dans le plus simple appareil, se tortille comme un ver en susurrant des cochonneries. Le Raymond redescend en courant, et complètement ahuri annonce à sa mère :

"M'man, ça y est, on est tout nus tous les deux, qu'est-ce que j'fais maint'nant ?"

Sa mère, excédée, lui dit :

"Bon dieu de bois, t'es quand même pas futé ! Maint'nant, tu la montes comme font les bêtes !"

Le regard illuminé par un éclair de compréhension, le Raymond, sabre au clair, remonte l'escalier en courant. Il glisse au premier tournant, manque une marche et se tape le crâne contre la dernière marche : BOUM !

Alors il crie à sa mère :

"M'man, m'man, ça saigne ! Ça saigne !

- C'est normal, lui crie sa mère, continue !"

Alors, il se tape le front contre la marche : BOUM ! BOUM ! BOUM ! BOUM !

 

  

 

C'est un gars dans un bar, il a pas mal picolé et il confesse à son copain de beuverie que sa femme ne jouit jamais!

Alors son pote lui dit:

- Écoute bien: Ce soir en rentrant, tu vas te faufiler dans ta chambre. sans réveiller ta femme, tu vas te glisser entre ses jambes en passant par l'extrémité du lit. À ce moment là, tu vas la lécher, mais surtout, tu ne t'arrêteras pas. Jusqu'à ce qu'elle jouisse, tu ne t'arrêteras pas de lui lécher le clitoris! Je te garantis que même si c'est long à venir, avec cette méthode, ta femme grimpera au rideau.

Le soir même, le gars rentre chez lui et décide de tenter le coup tout de suite.

Il passe entre les jambes de sa femme sans la réveiller et commence à l'entreprendre avec sa langue.

Après 10 minutes: rien ne bouge

Après 30 minutes, les crampes commencent à lui bloquer la mâchoire mais il continue car il VEUT faire jouir sa femme ce soir!

Enfin, après 40 minutes de cunnilingus, sa femme jouit!

Le gars, tout heureux et content de lui décide d'aller à la cuisine boire une bière (on pourrait ajouter 'pour tuer le goût...').

Arrivé dans la cuisine, il voit sa femme à la table avec une tasse de café à la main. Il lui demande en criant:

- Mais comment as-tu pu descendre de la chambre si rapidement?!!!

Et sa femme lui répond:

- Chhhhut! Tu vas réveiller ma mère qui dort en haut!

 

  

 

Roger entre au bureau le lundi matin, le visage tout boursouflé d'égratignures multiples, comme s'il s'était bagarré avec son chat, et arrive face à face avec son ami Léo!

- Mon dieu Roger, qu'est-ce qui t'arrive?

- M'en parle pas vieux!...Fin de semaine atroce...inimaginable! Tout est allé de travers... Pour finir, hier, j'ai enterré ma belle-mère...

- C'est triste vieux... je compatis... mais dis-donc... Qu'est-ce qui t'a arrangé la gueule comme ça.

- C'est qu'elle ne voulait pas, la salope!!

 

 

 

Un soir, Charles-Hubert de Plouhanec quitte son pavillon (de six étages) de Neuilly avec la Rolls pour se rendre dans le petit bar qu'il fréquentait, étant militaire, voilà déjà longtemps. Il cherche son vieux pote Marcel... et le trouve.

- Salut, Marcel !

- Eh mais, l'aristo ! Ça fait une paie !

- Ben oui, que veux-tu. Dis...

- Ouais. T'as besoin d'un tuyau, hein ?

- Ben oui. Me faudrait une fille, mais alors, très maigre, tu vois ?

- Mouais. Va deux rues derrière le bistrot, et tu demandes la grande

Monique, de ma part.

- Merci vieux !

Et il suit les indications de Marcel. Ayant trouvé Monique (une perche maigre à faire peur), il lui demande :

- C'est combien ?

- 200 mon loup.

- OK, montez. Et il ouvre la portière.

- Ah non (elle louche sur la bagnole), t'es un richto, toi, et ils sont tous malades, les riches. Moi, je suis une honnête pute, pas de cochonneries, hein !

- Bon, bon. voilà 200 de plus et taisez-vous.

Elle monte dans la Rolls, il démarre et 15 minutes plus tard arrive chez lui.

Monique : "Oah non, hein, dans ces grandes maisons, il s'y passe trop de choses. On retourne à mon hôtel, je marche pas!" Il lui cloque encore 200 frs, elle se tait et le suit.

La faisant entrer dans le salon (celui où il y a le piano), il appelle la bonne et lui demande : "Gertrude, faites venir Marie-Louise, je vous prie". Se retournant vers la grande Monique : "Et vous, déshabillez-vous!"

Monique : "Beeeh ! Vicelard ! Avec une fille ? Pas mon truc. Je me tire."

Il lui redonne 200 frs: elle se déshabille.

La servante entre alors, avec une petite fille de six ans. La prenant par la main, il s'approche de la grande Monique et lui dit :

- Vous voyez, Marie-Louise, comme vous deviendrez si vous ne mangez pas bien votre soupe ?

 

  

 

Un gamin va voir sa mère accompagné de sa petite copine.

- Hein maman que quand on a notre âge on peut pas avoir d'enfants, hein m'man ?

- Mais non mon coeur, vous êtes trop jeunes pour ça!, répond la mère en souriant.

Alors en se retournant vers sa petite camarade:

- Tu vois je te l'avais bien dit, c'était pas la peine que je me retire...